Riki-oh The Story Of Ricky Streaming Vf Complet Vf 1991 En Français | Streaming VF Complet

Riki-oh the story of Ricky (1991) streaming vf complet Vf

1991-10-05 NA Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet VF

Film Streaming Complet

01:32:00

Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet VF

Riki-oh the story of Ricky streaming vf complet Vf Riki-oh the story of RickyStreaming, Riki-oh the story of Ricky Streaming film, Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet, Riki-oh the story of Ricky Streaming Film VF, Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet Film VF,Il s’agit d’une adaptation «live» d’un manga culte en douze volumes, édité entre 1988 et 1990… Cette œuvre papier, dont le scénario est signé Takajo Masahiko et les dessins Tetsuya Saruwatari, nous conte les aventures ou plutôt mésaventures d’un certain Riki-Oh Saiga. Le jeune homme reçut dès son enfance un enseignement rigoureux lui permettant bien vite de devenir un véritable Maître dans l’art du Qigong. Chose plutôt bienvenue puisqu’une fois adulte, un gang de Yakuza tue sa petite amie. Riki-Oh se venge donc sans mal mais part aussi sec finir ses jours dans une prison de haute sécurité peuplée d’individus fort peu recommandables… source: devildead.com

  • Release: 1991-10-05
  • Rating: 6.8
  • Production: Diagonal Pictures /
  • Genre: Comédie Action Thriller

Partagez ce film à vos amis

Regarder Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet VF

Voir Riki-oh the story of RickyStreaming, Riki-oh the story of Ricky Streaming VF, Riki-oh the story of Ricky Streaming Film, Riki-oh the story of Ricky Streaming FIlm VF, Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet FIlm VF,Regarder Riki-oh the story of Ricky film complet en ligne ou télécharger dans le meilleur HD 1080p vidéo gratuit instantané sur votre bureau, ordinateur portable, bloc-notes, onglet, iPhone, iPad, Mac Pro, et autres

Que disent les gens Riki-oh the story of Ricky film

vodalus

Un scénario plutôt simpliste, essentiellement sujet à d’incroyables affrontements entre notre héros et toute une armée de combattants hauts en couleur. Parmi ceux-ci, nous noterons même la présence d’un certain général Washizaki dont le charater-design fût entièrement repris pour donner «vie» au monstrueux M. Bison du jeu «Street Fighter 2» (Capcom, 1991)… Manga à succès, l’oeuvre ne tarda pas à être adaptée à l’écran avec tout d’abord deux OVA («Original Video Animation») qui virent le jour en 1989 (RIKI-OH : WALL OF HELL) et 1990 (RIKI-OH : CHILD OF DESTRUCTION). La suite logique ne se fit pas attendre et c’est en 1991 que déboula sur les écrans l’étonnante adaptation cinématographique dont il est question ici… Photo : STORY OF RICKY (RICKY OH) Etonnante à plus d’un titre puisqu’il s’agit là du film de tous les excès. Galvanisé par cette trame scénaristique particulièrement bourrine, Simon Nam semble libéré et peut enfin laisser exploser sa folie créatrice. Le cerveau bouillonnant du réalisateur nous livre donc ici son film le plus gore, le plus frénétique, le plus absurde, le plus surprenant mais aussi et surtout, le plus crétin. Un métrage qui, soyons clair, ne peut laisser indifférent. Affublé d’une classification CAT.III bien mérité, THE STORY OF RICKY reprend donc les grandes lignes du manga dont il est tiré, situant l’action au sein d’une prison et ce dès le générique d’introduction. Seront toutefois omis du film certains détails comme l’existence du frère de Ricky (Nachi), la cicatrice en forme d’étoile de David que porte notre héros sur sa main et la présence de cyborgs… Le passif de Ricky (ou Riki donc) ainsi que son entraînement nous seront par ailleurs exposés assez brièvement durant le métrage via quatre flash-backs méritant à eux seuls une vision attentive… Photo : STORY OF RICKY (RICKY OH) Deux d’entres eux nous exhibent un Ricky adolescent s’amusant avec sa compagne. L’accoutrement du héros est décalé, les jeux amoureux sont idiots et l’innocence de l’ensemble frôle la débilité profonde. Qu’importe car le message est clair : Ricky est amoureux. Les deux flash-backs suivants nous montreront bien évidement comment sa petite amie en vient à mourir (elle tente de courir dans le vide…) et de quelle manière notre homme va se venger du mafieux incriminé. Cette vengeance annonce clairement le ton du métrage. La spectaculaire déformation du crâne du truand n’est pas sans nous rappeler les blessures infligées par un certain Ken… Car oui, Riki-Oh, dans son concept barbare et sa violence exubérante est très proche du chef d’œuvre de Tetsuo Hara : Hokuto no Ken (adapté en série animée sous le titre KEN LE SURVIVANT). Si ce dernier fût, en 1995, adapté de manière plutôt édulcoré par les Américains au cinéma (KEN LE SURVIVANT de Tony Randel), ce n’est en revanche pas le cas de Riki-Oh qui, tourné à Hong-Kong, fera étalage d’une quantité de tripes et d’hémoglobine assez impressionnante. Photo : STORY OF RICKY (RICKY OH) Egorgements, défigurations, énucléations, arrachages de membres et autres lésions profondes seront donc légion dans le métrage de Simon Nam. Mais ce n’est pas tout. Ricky possède en effet une particularité bien à lui : Il est capable de transpercer ses adversaires d’un simple coup de poing, ce dont il ne se privera bien entendu pas. Et quand ce n’est pas lui qui ouvre l’abdomen de ses opposants, ce sont eux qui s’éventrent eux-mêmes pour mieux tenter d’étrangler notre héros avec leurs intestins ! C’est ainsi que l’admirable Ricky éliminera sans le moindre mal le directeur Warden, l’assistant de celui-ci (incroyable collectionneur de vidéos pornographiques), les quatre gardiens de l’opium et quelques prisonniers trop teigneux. Photo : STORY OF RICKY (RICKY OH) Vous l’aurez compris, THE STORY OF RICKY n’est pas un film qui fait dans la demi mesure. Mais au-delà de cette tripaille omniprésente et de cet univers carcéral à dire vrai plutôt classique, c’est aussi la touchante crétinerie du film qui en vient à marquer les esprits. Ricky jouant de la flûte polyphonique avec une simple feuille d’arbre alors qu’il est enterré vivant, Ricky s’entraînant à détruire les pierres tombales d’un cimetière, Ricky s’amusant avec un hélicoptère télécommandé ou encore réparant une grave entaille à son bras en re-nouant simplement les veines… Autant de saynètes qui rendent ce métrage inoubliable et particulièrement typé «Simon Nam». Nous retrouverons par ailleurs l’esprit du monsieur lors du final, nous confrontant comme à son habitude à un monstre de caoutchouc surpuissant mais bien évidemment très laid… Photo : STORY OF RICKY (RICKY OH) Pour incarner le magnifique Ricky, la production fait appel à un acteur alors peu connu, crédité sur seulement quatre films auparavant mais officiant en tant que figurant sur bien d’autres… Fan Siu-Wong, individu compétent dans différents domaines martiaux (on peut apprécier sa technique dans plusieurs Jackie Chan), n’aura cependant pas l’occasion ici de nous exposer ses talents. Les altercations sont molles, très factices et, fort heureusement très courtes. Seule l’issue de ces combats, éclatante et pourpre, importe vraiment, reléguant très clairement au second plan toute notion de chorégraphie… Un constat d’autant plus dommageable que l’acteur, impliqué au point de prendre plusieurs kilos de muscles supplémentaires pour le rôle, ne brillera pas non plus par son jeu. Le visage faussement dur et les mimiques feignant l’agressivité ne collant guère à ce Fan Siu-Wong loti d’une coupe de cheveux particulièrement datée. L’homme peut donc sans mal être blâmé pour la piètre performance qu’il nous offre. Reste qu’au royaume des aveugles, le borgne est roi et c’est ici le cas. Tous rivalisent d’incompétence et se livrent à un surjeu fatiguant et, encore une fois, extrêmement naïf… De ce monceau d’incompétence, nous tirerons toutefois l’acteur Tetsuro Tamba, unique acteur japonais du film, bien connu pour ses livres et films traitant de la spiritualité. L’acteur est donc bien choisi puisqu’il incarne avec classe le maître à penser / éducateur de Ricky. Mais, Tetsuro Tamba, c’est aussi plus de 200 métrages en tant qu’acteur et parmi ceux-ci, 24 en commun avec le grand Sonny Chiba. Le côté excessif de Chiba transpire du reste grandement dans le métrage de Nam et ce dernier ne privera pas d’un petit hommage à THE STREET FIGHTER lors d’une scène présentant un impact au crâne filmé aux «pseudos rayon X»… (source: www.devildead.com)

Riki-oh the story of Ricky Galerie de films

Directeur de film et équipage derrière Riki-oh the story of Ricky

  • Tetsuya Saruwatari
    Author
  • Chan Dung Chow
    Producer
  • Chua Lam
    Executive Producer
  • Hoi-man Mak
    Cinematography
  • Yiu Chung Cheng
    Editor
  • Chuen Dak Geung
    Editor

Date de sortie:
HK 1991-10-05

Budget du film:
$0.00

Wiki Page:
https://en.wikipedia.org/wiki/Riki-oh the story of Ricky

Riki-oh the story of Ricky – Acteurs de cinéma et actrice

Riki-oh the story of Ricky

Fan Siu-Wong
Ricky
Riki-oh the story of Ricky

Gloria Yip
Keiko
Riki-oh the story of Ricky

Yukari Ôshima
Huang Chung (West Block)
Riki-oh the story of Ricky

Frankie Chin
Ah Hai (North Block)
Riki-oh the story of Ricky

Kôichi Sugisaki
Tarzan San Tai (East Block)
Riki-oh the story of Ricky

Wong Kwai-Hung
Blondie Shiraga (South Block)

Les utilisateurs ont également recherché et regardé ce film par ces requêtes: Riki-oh the story of RickyStreaming, Riki-oh the story of Ricky Streaming, Riki-oh the story of Ricky VF, Riki-oh the story of Ricky VF Streaming, Riki-oh the story of Ricky Streaming VF, Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet, Riki-oh the story of Ricky Complet, Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet VF, Riki-oh the story of Ricky Streaming Complet FIlm VF, Riki-oh the story of Ricky Streaming FIlm COmplet VF,regarder Riki-oh the story of Ricky film en ligne gratuit,voirfilm Riki-oh the story of Ricky complet HD, Télécharger Riki-oh the story of Ricky film en francais hd, Riki-oh the story of Ricky téléchargement de film en ligne gratuit avec sous-titre français, voir Riki-oh the story of Ricky film en ligne version complète, Riki-oh the story of Ricky téléchargement complet gratuit du film

Dans une catégorie similaire

5.8

Bound to Vengeance

Bound to Vengeance

Une jeune femme s’échappe des griffes du prédateur sexuel qui l’a enlevée. Mais, découvrant qu’elle n’est peut-être pas sa seule victime, elle se lance à sa poursuite.

7.4

La Fureur de vaincre

La Fureur de vaincre

Le meilleur élève d’une école d’arts martiaux de Shanghai décide de venger la mort de son maître disparu dans des circonstances mystérieuses.

6.5

Never Back Down

Never Back Down

Nouveau venu à Orlando, Jake, jeune garçon au passé trouble, est humilié aux poings par Ryan, gros dur du campus qui appartient à une ligue de combats illégaux. Un ami le présente alors à un coach charismatique qui va lui enseigner une discipline mélangeant divers arts martiaux…

7.4

The Revenant

The Revenant

Dans une Amérique profondément sauvage, le trappeur Hugh Glass est sévèrement blessé et laissé pour mort par un traître de son équipe, John Fitzgerald. Avec sa seule volonté pour unique arme, Glass doit affronter un environnement hostile, un hiver brutal et des tribus guerrières, dans une inexorable lutte pour sa survie, portée par un intense désir de vengeance. [ le film est le remake de :Le Convoi sauvage (1971)]